Réduire nos déchets…les premiers pas

Réduire nos déchets…les premiers pas

On commence par quoi ?

Tout d’abord, vous devez partager votre objectif de réduction des déchets avec les autres habitants de votre résidence. Leur collaboration est essentielle. Si vous souhaitez réduire la taille de votre poubelle, nécessairement, quelqu’un ne doit pas la remplir lorsque vous regardez ailleurs. Mais, disons le, parce que cela est aussi beaucoup plus motivant ainsi.

Deuxièmement, vous devez modifier certaines habitudes. Pour ce faire, vous devrez observer et questionner chacun de vos gestes. Dorénavant, lorsqu’un produit se termine ou qu’un objet se brise, vous ne l’ajouterez plus automatiquement sur votre liste d’achat. Certaines questions devront d’abord être posées.

Le principe des 5 R

Avez-vous entendu parler de Béa Johnson et de son livre Zéro déchet ? Elle y présente les cinq règles (5R) suivantes qui sont à appliquer dans cet ordre pour atteindre notre objectif de réduction des déchets :

  1. Refuser
  2. Réduire
  3. Réutiliser
  4. Recycler
  5. Composter

Avant d’aller acheter un objet, vous devez appliquer les principes ci-haut. Ça revient à se poser les questions suivantes :

  • En avez-vous vraiment besoin ?
  • Avez-vous déjà un produit qui fait la même chose ?
  • Pouvez-vous l’emprunter, le réparer, le faire ?
  • Si vous devez l’acheter, est-ce qu’il se vend usagé ? sans emballage ? Dans un emballage recyclable ?

Comme vous le constatez cela va sans doute modifier radicalement votre façon de consommer. Viser le zéro déchet, c’est éviter la surconsommation et on “flirt” certainement avec les principes de simplicité volontaire.

Est-ce que ça prend plus de temps ?

Mettons les choses au clair, vous vous apprêtez à modifier votre style de vie. Ça demande donc un minimum d’investissement en temps. Bizarrement, plus vous progresserez dans votre démarche du zéro déchet moins cela va vous prendre du temps. Au début, on découvre, on expérimente, on tâtonne… donc, c’est long remplacer un produit. Remarquer que, pour ma part, j’adore être dans cette période. Si c’est moins votre tasse de thé, référez-vous à mon blogue – Être vert à Québec. Son but est justement de vous référer certains produits ou boutiques, question de ne pas investir trop de temps.

Est-ce que ça va me coûter plus cher ?

Au début, oui, ça demande un peu d’investissement. Il faut acheter  :

  • des bocaux en verre qui contiendront nos achats faits en vrac.
  • des ingrédients de base pour faire la cuisine. En effet, les mets préparés sont une grande source de déchets, alors on les évite.
  • des produits de base pour fabriquer nos cosmétiques, par exemple des huiles essentielles, etc.

Mais une fois les bases présentes, le reste est du peaufinage et être zéro déchet représente très peu de frais. En réalité, vous allez même observer que vos coûts mensuels diminuent.

Pourquoi persévérer ?

Assez rapidement, vous constaterez de façon significative que votre quantité de déchets a diminués. Vous n’aurez plus besoin de mettre votre bac sur le bord du chemin à chaque semaine ou presque. Et ça, c’est vraiment une joie sous-estimée. Si vous avez besoin d’une motivation rapide, alors la première chose à faire est de changer votre façon de faire l’épicerie. Il faut aussi vous mettre à la cuisine.

Au bout de quelques semaines, vous constaterez que cela va vraiment vous coûter moins cher en aliments, en vêtements, en produits ménagers, etc.

En plus, vous allez apprendre à faire les choses par vous-même, à apprivoiser le savoir-faire humain (Do it yourself – DIY). Acheter au magasin ne sera plus votre seule option. On gagne en indépendance face à notre société de surconsommation.

C’est un GO !

Certains produits se termineront d’eux-mêmes et fourniront le prétexte pour se questionner (et pour rédiger un article !). Ce blogue est un outil pour faciliter votre démarche, utilisez le. Il vise à vous accompagner vers le zéro déchet (ou presque…) et à vous proposez quelques solutions.

Et pour ceux qui sont tentés de commencer à faire du ménage, à changer leur mode de vie, super allez-y, mais surtout n’aller pas commencer en jetant les choses que vous n’utilisez plus…

Nous avons tous fait des erreurs de consommation, on assume :  on consomme, on vend, on donne le produit ou on le recycle dans des dépôts autorisés.

 

Une réaction au sujet de « Réduire nos déchets…les premiers pas »

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.