Shampoing sans déchet et naturel

Shampoing sans déchet et naturel

Avant de faire mon virage vert, j’achètais dans les commerces mon shampoing, mon revitalisant et ma mousse coiffante. Puisque j’ai les cheveux qui frisent, j’achetais la gamme de produit conçue pour ce type de cheveux. Je me souviens avoir essayé des tas et des tas de marques de shampoing et de produits coiffants. Souvent, je changeais sans même avoir terminé le contenant. Le contenant de ma mousse à cheveux avait même un signe d’explosion, ce qui par définition signifiait que j’aurais dû aller le porter à l’écocentre… Chose que je n’ai jamais faite !

Je n’avais jamais pensé que je pouvais refuser l’achat et l’utilisation d’un revitalisant. Je constate maintenant qu’un revitalisant et une mousse  à cheveux n’est pas requis lorsqu’on a un bon shampoing (par définition, nourrissant les cheveux !). C’est en cherchant des solutions pour réduire mes déchets que j’ai eu cette réflexion et que j’ai découvert les options s’offrant à moins.

Shampoing liquide ou sec ?

Dès le départ, j’ai choisi d’utiliser le shampoing en barre, puisqu’il offre les avantages suivants :

    • il est moins cher;
      • Il existe plusieurs gammes de prix, selon la savonnerie. Celui que j’ai choisi coûte 6 $, mais il y a aussi des shampoings en pain à 10 et 12 $. Cela vous semble dispendieux pour un morceau de savon ? Nous sommes habitués d’avoir une bouteille de 750 ml pour 6 $, ne vous y trompez pas, ça vaut la peine, et souvenez-vous que vous venez de sauver le coût d’un ou de deux autres produits ! Faites-le test !
    • il permet de faire plus de lavage;
      • Tout en continuant à faire 2 shampoings par douche, trois fois semaines, à deux, le savon en barre dure 6 mois.  Pour ma part, je n’ai pas constaté que je devais me laver les cheveux moins souvent. Donc, je ne peux nommer cet avantage pour les savons naturels.
    • c’est moins encombrant dans la douche;
    • il nécessite moins d’eau pour sa fabrication.
      • La composition et la technique de fabrication du savon est la même. Par contre, le savon liquide est, après sa fabrication, allongé avec de l’eau et maintenu dans cet état.

Plusieurs artisans du Québec font du savon. Favorisez l’achat de savon ayant peu d’emballage ou pas du tout et ceux précisant les ingrédients. Vous devrez retrouver les ingrédients tels que de l’huile végétale, de la soude caustique et de l’eau (Oui, tout simplement !). La liste des ingrédients ne doit pas contenir le terme Parfum ou Fragrance.

Qu’est-ce qu’un bon shampoing ?

savon naturel DIYSi vous connaissez la méthode de fabrication du savon, alors vous savez qu’un shampoing et un savon ont la même base, seule diffère les quantités et les choix d’huile. Pourtant, on ne distingue pas au hasard ces deux produits. En effet, dans le but d’avoir un savon plus doux pour les cheveux, le savonnier aura veillé par exemple à :

    • avoir une haute teneur en huile d’olive;
      • Bien entendu, lorsqu’on achète un savon/shampoing, le savonnier ne précise pas les quantités utilisées, mais les ingrédients sont inscrits en fonction de leur importance dans la recette.
    • limiter à 30% la quantité d’huile de noix de coco.
      • En effet, cette huile permet de créer une belle mousse, par contre en trop grande quantité elle a pour effet d’assécher la peau ou le cheveux. Donc, un bon shampoing n’est pas celui qui mousse le plus…au contraire.
    • appliquer un surgraissage de 5%.
      • On augmente donc la quantité des huiles dans la recette. Les huiles sont l’élément hydratant.
    • réduire de 5% la soude caustique.
      • Tout comme l’élément précédant, cela a pour effet d’augmenter indirectement le prorata d’huile dans la recette.

Toute ces attentions ne sont pas visibles sur l’emballage, mais pourtant cela permet d’avoir un savon plus doux et donc idéal pour les cheveux. Il est donc important de choisir le savon qui aura été catégorisé comme shampoing par le savonnier.

De plus, lorsqu’on a toujours utilisé le shampoing commercial, on ne s’attend pas à la différence de sensation, lors du lavage, entre un produit commercial et un produit naturel. En effet, le shampoing artisanal ne décape pas. À la fin, on se demande même si nos cheveux auront l’air propre en séchant  😉  Et bien oui, je vous le confirme.

Problèmes particuliers

Certains penseront qu’ils ne peuvent utiliser les shampoing artisanaux, car ils ont des problèmes capillaires particuliers, tel que la chute de cheveux ou encore des pellicules. Au contraire, la solution n’est pas les produits synthétiques qui sont, rappelons-le une tentative d’imiter les effets de la nature. En fonction de votre problème, cibler les ingrédients suivants :

    • Perte de cheveux  : chercher un shampoing composé d’huile de ricin ou contenant de l’aloes.
    • Pellicule = chercher un shampoing contenant de l’huile essentielle de thym ou de romarin.
    • Démangeaisons du cuir chevelu = chercher de l’huile essentielle de camomille ou encore de l’huile de chanvre dans les ingrédients. L’huile de chanvre contient une haute teneur en acides gras essentiels et en actifs émollients, ce qui la rend très performante pour l’hydratation.

Si vous avez les cheveux très secs, il est possible de faire des traitements à base d’huile d’olive avant un shampoing. Le fait de passer à un shampoing composé d’huile végétale aidera grandement à régler le problème d’hydration des cheveux.

Dans cet article, l’argumentaire avait pour but de vous inciter à choisir un shampoing naturel, sans emballage et biodégradable. Dans un prochain article, j’écrirais plus largement sur la méthode de fabrication du savon et sur le choix des ingrédients en fonction de l’utilité souhaité.

2 réactions au sujet de « Shampoing sans déchet et naturel »

  1. Allo Cynthia,
    Personnellement, j’utilise celui de la savonnerie des diligences. Il y a plusieurs points de vente dans la ville de Québec, tu peux regarder leur site web. Tu peux aussi aller voir chez Lush. Tu me rediras si tu aimes. Merci.

  2. J’ai envie d’essayer lorsque ma bouteille de shampoing sera terminée. Tu trouve le tien où? Avec ma période post-grossesse je vais essayer d’en trouver un qui contre la perte de cheveux, donc à l’huile de ricin ou aloes si j’ai bien compris? 🙂

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.