Quoi inclure dans le bac à compost

Quoi inclure dans le bac à compost

Vous avez maintenant choisi votre bac à compost et vous êtes prêts à le remplir ! Voyons ce que vous pouvez y inclure.

D’abord, précisions que vos aliments se transforment en compost grâce à des micro-organismes. Lorsque vous regarderez votre compost, vous pourrez voir de minuscules vers blancs. C’est eux qui font le gros du travail.

Puisque se sont des organismes vivants, vous comprenez que vous ne pouvez inclure que des matières organiques ! On classe les éléments à inclure dans le compost en deux catégories ; les matériaux bruns et les matériaux verts.

Vous trouverez ci-joint un aide-mémoire de ce qui peut être inclus dans le compost et qui correspond à un matériaux bruns ou verts. Garder cet aide-mémoire à proximité, car on se pose beaucoup de questions au début sur ce qu’on peut inclure ou ne pas inclure1.

Matériaux bruns
(composent les 2/3 de votre bac)

Matériaux verts
(composent les 1/3 de votre bac)

Feuilles d’arbre (sèches ou non)

Brindilles et branches (en petit morceau)

Paille

Papier journal (encre noire seulement)

Résidus de fruits et légumes (y compris les noyaux)

Reste de pain, de pâtes alimentaires, de riz, de légumineuses, etc.

Fleurs fanées

Résidus de café (incluant le filtre si non blanchi)

Poils d’animaux, cheveux, ongles

Mouchoirs en papiers (si non blanchi)

Vous pouvez également inclure  les coquilles d’oeuf. C’est plus long à décomposer, je vous suggère de les réduire légèrement avant de les intégrer au compost. Dans le même ordre d’idée, plus vos branches seront petites plus elles se décomposeront rapidement et plus cela sera facile à brasser.

Autres utilités pour vos résidus:

  • Vous pouvez réduire en poudre les coquilles et vous en servir comme calcium pour vos plantes;
  • Vous pouvez étendre vos résidus de cafés sur votre terrain lorsque vous avez un problème de fourmis.

Un bac intérieur pour accumuler les résidus est fortement suggéré, afin de limiter les aller-retour (surtout l’hiver !). Ce bac devrait être plus gros que votre poubelle ! Vous devez aussi casser votre réflexe de tout mettre dans la poubelle. Pour ma part, j’ai mis pendant 1 an les graines de pain dans la poubelle, seulement parce que j’avais cette habitude. Des trucs ?

  • Mettre le bac à l’emplacement actuel de votre poubelle;
  • Enlever le mécanisme permettant que votre poubelle s’ouvre toute seule.

Maintenant que je vous ai parlé de ce que vous pouvez inclure pour obtenir du compost, voici quelques conseils concernant ce que vous ne devez pas ajouter dans votre bac à compost.

Ne pas inclure dans un bac à compost

  • Les produits laitiers (fromage, lait, crème, etc.);
  • Le beurre d’arachides;
  • Les viandes et les poissons.
    • Cela attire la vermine, il s’agit de compost résidentiel et non pas de collecte de résidus organisée. À Lévis vous pouvez le faire, car ils ont le programme en conséquence;
  • Les plantes malades, traitées avec des pesticides;
  • Les plantes en graines;
  • Cendres;
  • Charpies de la sécheuse;
    • Les charpies contiennent différentes sortes de fibres dont certaines ne sont pas biodégradables, pensons au polyester ou au nylon.
  • Contenu du sac d’aspirateur;
    • Parce qu’on ne contrôle pas vraiment son contenu.

Hé voilà, j’espère que cette rubrique vous aidera à débuter votre projet de compostage domestique. Vous avez besoins de plus d’information ? Poser moi vos questions ou encore consulter des ouvrages de référence à la bibliothèque de Québec. Je vous suggère les livres de Lili Michaud, Agronome et résidente de Québec.

1Cette information est inspirée de l’atelier que j’ai suivi par la ville en 2015 et de mes expériences personnelles. 

2 réactions au sujet de « Quoi inclure dans le bac à compost »

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.