Type de bacs à compost

Type de bacs à compost

Pour faire du compostage domestique, plusieurs solutions se présentent à vous. En fait, j’en connais quatre, mais seulement trois types de bacs à compostage sont facilement à notre portée (à mon avis !).

Tous les types de bacs peuvent être achetés neufs ou usagés, certains modèles peuvent même être fabriqués, si vous disposez des outils et du talent  😆 pour le faire. Que vous ayez un terrain ou non, les solutions sont:

  1. Bac à compostage au sol
  2. Vermicompostage
  3. Bac à compostage électrique
  4. Bac à compostage rotatif

Bac à compostage au sol

composteur au sol en plastique
Composteur au sol en plastique.

C’est sans aucun doute, la façon de composter la plus courante. C’est d’ailleurs ce que vous retrouverez principalement dans les quincailleries ou encore sur les sites de vente d’objets usagés. Ils sont le plus souvent en plastique, mais certains modèles sont en bois. Il y a tant de modèles de composteur, qu’on ne sait pas toujours lequel choisir. Voici donc quelques éléments à avoir en tête avant d’acquérir votre bac à compostage.

Votre bac à compost doit :

  • Être en contact avec de la terre;
    Je dis bien de la terre, et non pas du gazon.  Vous déduisez donc qu’il n’y a aucun plancher à votre bac, ceci permet aux vers (et par défaut tous autres insectes intéressés) d’atteindre les matières organiques et de faire leur travail de décomposition.
  • Permettre à l’air de circuler;
    L’aération est très importante dans le procédé, la structure du bac devrait le refléter.
  • Être recouvert d’un toit;
    Les matières organiques ont besoin d’humidité pour se transformer en compost, mais le tout ne doit pas être détrempé. Rien n’empêche que votre toit est quelques trous, mais je déconseille les bacs à ciel ouvert. Le toit permet aussi que votre bac ne se transforme pas en mangeoire commune pour les animaux du coin;
  • Avoir deux sections (facultatif, mais fortement conseillé);
    Les matières organiques ont besoin d’atteindre une certaine maturation pour devenir du compost. Si vous remplissez votre bac jour après jour, sans période de repos, il ne deviendra jamais du compost. Ainsi, il faut prévoir une section que vous remplissez et une section au repos. Vous pouvez aussi avoir plusieurs bacs sur votre terrain.
  • Avoir une porte au sol (facultatif);
    Ceci a pour objectif de vous permettre de sortir facilement le compost lorsqu’il est prêt. Vous pouvez très bien le récolter avec un sot sur le dessus.
  • Être accessible à l’année;
    Bien que votre compost est en pause l’hiver (aucune maturation des éléments), vous pouvez continuer à le remplir (1 des 2 sections). Choisissez donc un modèle dont la taille sera suffisante, mais qui pourra être placé dans un lieu accessible.
  • Être le plus grand possible;
    Des feuilles mortes, ça prend beaucoup de place dans un bac et en plus, vous devrez brasser le tout. Alors, prévoyez un bac avec une bonne largeur, cela va vous facilitez grandement la vie. Le résultat final aura un volume très réduit, mais vous n’atteindrez cette étape qu’à la toute fin. Il vaut mieux prévoir plus d’espace que moins.

Puisque ce type de bac est extérieur, il est fort utile, surtout en hiver, d’avoir un bac intérieur.

Vermicompostage (ou lombricomposteur)

Pour les gens n’ayant ni balcon ni terrain, mais souhaitant composter, cette solution pourrait vous plaire. D’abord, que signifie le terme lombric ? C’est un ver de terre rouge.

Évidemment, ce qui décompose vos matières organiques en compost, c’est des vers. La différence ici, c’est qu’au lieu d’être à l’extérieur de la maison, comme un bac au sol, ils sont à l’intérieur de votre appartement (dans un bac, on se le rappelle !). Puisqu’ils sont à l’intérieur, ils ne prennent pas de pause durant l’hiver. Cette façon vous permet aussi de contrôler à 100% les insectes se retrouvant dans votre bac.

Je n’ai pas testé cette solution, par contre plusieurs articles web en discutent, dont une page sur le site de la ville de Québec. Le collectif Craque Bitume a produit un guide de démarrage ainsi qu’un vidéo sur le vermicompostage. Pour acheter les vers, vous pouvez les acheter auprès d’eux ou encore auprès de La ferme Pousse-menu.

Composteur électrique

Cette solution ne nécessite pas non plus de balcon ou de terrain, par contre elle est relativement plus dispendieuse. Puisque le bac à compost dégage beaucoup de chaleur, les matières organiques se transforment rapidement (on dit en 2 semaines). Ainsi, si vous produisez peu, mais régulièrement des matières organiques, que vous avez un besoin annuel de compost et que vous ne souhaitez pas y consacrer du temps, cette solution devient intéressante.

Il est plutôt difficile de trouver de l’information sur ce type de composteur et encore plus difficile de trouver comment se le procurer. L’information la plus complète que j’ai pu trouver provient d’un site gouvernemental de la province de la Saskatchewan, c’est vous dire que cette solution est peu commune ! La compagnie Naturemill (site en anglais seulement) semble être le principal fabricant. La dernière fois que j’ai vérifié leur site, l’appareil n’était même plus en inventaire. Alors, disons que, pour l’instant, cette option ne semble pas vraiment en être une.

Composteur rotatif

composteur rotatif
Composteur rotatif

Cette solution peut facilement être installée sur un balcon, elle ne nécessite aucun contact avec la terre, donc aucun terrain n’est requis. Au lieu de retourner le compost avec une fourche comme pour un composteur au sol, il faut faire rouler le bac. Plus le bac à compost est retourné régulièrement, plus vous aurez du compost rapidement ! Veiller également à ne pas trop le remplir, si vous voulez être capable de le tourner. Certains modèles ont deux sections distinctes.

Bien que la solution est peu connue du grand public, vous pouvez trouver ce modèle de composteur dans certaines quincailleries de Québec pour environ 100$. Il suffit de faire une simple recherche Google, vous pourriez être surpris des résultats. Avant d’acheter neuf, n’oublier pas de faire une recherche sur les sites de vente d’objets de seconde main, même si le produit est peu fréquent, on ne sait jamais ce qu’on peut y retrouver.

La suite…

Après avoir choisi votre bac, tout ce qu’il vous reste à faire est de le remplir ! Voyez mon article vous aidant à savoir quoi inclure dans votre bac à compost.

2 réactions au sujet de « Type de bacs à compost »

Les commentaires sont clos.

Les commentaires sont clos.